La papèterie des révoltés

23/07/2018

Une papèterie pas comme les autres ...

Après avoir franchis les interdictions et autres astuces pour empêcher les gens de rentrer, nous voilà devant une usine dont le silence de la végétation qui l'entoure, était masqué par la rivière passante.

De bâtiment en bâtiment, je ressentais une certaine colère qui d'ailleurs m'a envahit lorsque nous sommes arrivés dans les ailes « des bureaux administratifs - commerciales ». Pour cause tout étaient saccagés vandalisés (pas de graffs pas d'excréments pour une fois) mais on sentait qu'il y avait eu le désir de tout casser par colère, par injustice et surtout tout faire disparaitre pour le rendre inutilisable !

Nous sommes tombés sur des échantillons de papiers conditionnés dans des diapos, des plans datant de 1962, des minitels et des machines qui n'existent plus de nos jours !

Après avoir échangé le soir avec les locaux, autour d'un bon verre de vin et d'une pause clope bien méritée, nous avons appris qu'en effet l'usine avait été vandalisée par ses propres employés car les conditions de licenciement (rachat) n'avaient pas respecté les gens qui y travaillaient depuis quelques générations ! 

Temps exploration : 4h  • Niveau danger : 3,5/5 • Attractivité : 3/5